Extrait :

" [...]

Qui suis-je, ou que suis-je ? Cette question à l’origine de la philosophie a amené l’Homme à s’interroger sur l’existence sous tous ses aspects : l’injonction « Connais-toi toi-même », qui ornait le temple de Delphes et est à la base de la réflexion socratique, introduit toute la difficulté de l’exercice. Car si c’est la conscience de soi qui créé l’Homme et le connait tout à la fois, comment peut-elle ne pas être biaisée puisqu’elle informe de manière immatérielle, et qu’elle n’est pas prémunie contre les illusions de ses sens, de ses désirs ? Toutefois l’Homme n’est pas que subjectivité, il est aussi acteur comme l’a démontré Descartes : la seule chose dont la véracité ne puisse être remise en question est le fait que je suis un objet pensant, ce qui prouve la réalité de mon existence ; je peux donc désormais agir pour déterminer ce que je considère comme ma vérité.

L’existence même de l’Homme et la capacité de celui-ci à se connaître s’avèrent donc problématiques, susceptibles de biais, non-fondés. Peut-on alors considérer que l’Homme n’a pas de pouvoir sur lui-même ? Si je ne suis pas libre d’être, mon présent n’est-il déterminable que via l’analyse de mon passé? Suis-je ce que mon passé a fait de moi ?"

 

*Paiement en ligne par CB ou Paypal. Pour tout paiement par chèque ou virement : merci de me contacter.

 

Suis-je ce que mon passé a fait de moi ? Essai philosophique

2,00 €Prix